user preferences

[Perspectives libertaires] La vraie fraude, c'est le capitalisme

category amérique du nord / mexique | Économie | opinion / analyse author Tuesday September 15, 2009 00:10author by Cause commune - Union communiste libertaire (UCL) Report this post to the editors

Un article du numéro 25 de Cause commune

Depuis un certain temps, les médias de masse, ces entreprises qui déterminent quotidiennement les scoops les plus susceptibles de nous faire acheter leurs torchons, nous assomment avec des histoires de fraudes plates.

imagetextefraudeursh.jpg

Fraudeurs par-ci, fraudeurs par-là : la catastrophe à Madoff, le passe-droit de Lacroix, la chaîne de Ponzi d’Earl Jones qui sourit, et cetera, et cetera. Sans oublier leurs victimes! Ces pauvres victimes qui se plaignent d’avoir vu leurs fortunes s’envoler vers les poches d’un plus gros. À la télé, dans les journaux, une vieille bourgeoise nous confie en grinçant des dents qu’elle sera peut-être forcée de vendre son chalet. Et ce gros, en sanglots, qui ne sait plus comment il fera pour payer les frais d’entretien de sa flotte de gros chars pis de ses condos chers. Pauvres riches... parce qu’on a beau dire ce qu’on veut, hein, pour se faire frauder un million de dollars, faut d’abord avoir été millionnaire. Et ces gens-là ont le culot de réclamer que justice soit rendue?!

Pendant ce temps-là, la vraie vie continue. Le vrai monde continue de perdre sa vie à la gagner. Qu’on se le dise, les vrais fraudeurs sont nos patrons, eux qui s’engraissent en nous payant moins cher que la valeur de ce que notre travail leur rapporte, qui nous sacrent à la porte quand les affaires vont mieux ailleurs. C’est l’État qui donne nos impôts aux riches, qui se remplit les poches et qui se paye des chiens de garde, d’un coup que ça s’énerverait un peu trop dans la bergerie. Et si on parle de fraude, impossible de passer sous silence la situation des femmes. Ces dernières peuvent désormais elles aussi se faire frauder par un patron tout en continuant de se taper la majorité du travail domestique non reconnu et non rémunéré.

Alors que la crise économique pousse un nombre croissant de personnes à remettre en question les rouages d’un capitalisme en faillite, on nous sert sur un plateau quelques belles têtes de fraudeurs cupides, coupables désignés de la débandade économique actuelle. Comme si la crise n’était rien de plus que la conséquence logique de la gourmandise de quelques séraphins plus croches que les autres! Espère-t-on vraiment un capitalisme mieux géré, plus éthique? Sauver nos jobs, maintenir ce système où on produit pour le profit d’une poignée de puissants? Et si, plutôt que de se satisfaire d’un nouveau « retour à la normale », on s’organisait sur nos propres bases pour se débarrasser une bonne fois pour toutes de toutes ces fraudes dont on n’entendra pas parler ce soir au show des nouvelles, et dont nous sommes pourtant collectivement victimes!

Related Link: http://www.causecommune.net
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

Statement on the Schmidt Case and Proposed Commission of Inquiry

Aodhan Ó Ríordáin: Playing The Big Man in America

Nós anarquistas saudamos o 8 de março: dia internacional de luta e resistência das mulheres!

Özgürlüğümüz Mücadelemizdedir

IWD 2017: Celebrating a new revolution

Solidarité avec Théo et toutes les victimes des violences policières ! Non à la loi « Sécurité Publique » !

Solidaridad y Defensa de las Comunidades Frente al Avance del Paramilitarismo en el Cauca

A Conservative Threat Offers New Opportunities for Working Class Feminism

De las colectivizaciones al 15M: 80 años de lucha por la autogestión en España

False hope, broken promises: Obama’s belligerent legacy

Primer encuentro feminista Solidaridad – Federación Comunista Libertaria

Devrimci Anarşist Tutsak Umut Fırat Süvarioğulları Açlık Grevinin 39 Gününde

The Fall of Aleppo

Italia - Ricostruire opposizione sociale organizzata dal basso. Costruire un progetto collettivo per l’alternativa libertaria.

Recordando a César Roa, luchador de la caña

Prison Sentence to Managing Editor of Anarchist Meydan Newspaper in Turkey

Liberación de la Uma Kiwe, autonomía y territorio: una mirada libertaria para la comprensión de la lucha nasa

Misunderstanding syndicalism

American Anarchist and Wobbly killed by Turkey while fighting ISIS in Rojava

Devlet Tecavüzdür

Attaque fasciste sur la Croix Rousse et contre la librairie libertaire la Plume Noire

Red November, Black November – An Anarchist Response to the Election

Resistance at Standing Rock

1986-2016: 30° anniversario di Alternativa Libertaria/fdca

Amérique du Nord / Mexique | Économie | fr

Thu 30 Mar, 07:01

browse text browse image

textDu côté des patrons... 23:08 Mon 03 May by Cause commune 0 comments

Équité salariale chez Desjardins

Preuve que la crise est bel et bien terminée pour le mouvement Desjardins, le salaire de la présidente et chef de la direction, Monique Leroux, a plus que doublé en 2009, atteignant 1,56 millions $. De plus, la coopérative financière annonce des « excédents avant ristournes » de 1,08 milliards $ en 2009. Il n'empêche, 1,56 millions $, ça commence à faire beaucoup d'argent! Et pourtant... C'est moins que les 1,64 millions $ qu'a touché Alban D'Amours, le prédécesseur masculin de Madame Leroux, en 2007. C'est également moins que ce qu'ont touché en 2009 Louis Vachon (6,15 million $) et Réjean Robitaille (1,94 millions $), respectivement patrons de la Banque Nationale et de la Banque Laurentienne. Deux banques pourtant plus petites que Desjardins.

Les organisateurs demandaient aux gens d'amener des balais pour symboliser le ménage à faire dans les finances publiques. image[Québec] Manif d'une droite confuse 11:58 Mon 12 Apr by Voix de faits 0 comments

Le 11 avril dernier, plusieurs milliers de personnes ont convergé vers Québec pour une grande manifestation contre le budget libéral. Officiellement non-partisane et citoyenne, la marche a été lourdement soutenue par certains médias de masse identifiés à la droite populiste (la station FM93, le Journal de Québec, TVA, etc.).

manif1eravril.jpg image15 000 personnes contre le budget à Montréal 09:21 Fri 02 Apr by Secrétariat aux relations extérieures 0 comments

Le 1er avril 2010 quelques 15 000 personnes ont envahi le quartier des affaires à Montréal à l'appel de plus de 95 organisations syndicales, populaires, féministes et étudiantes. Première étape d'une riposte unitaire contre le budget libéral? Seul l'avenir le dira. En tout cas, c'était une belle manif de type grande procession populaire, très diversifiée, unitaire et combative (au moins au niveau du discours...).

[English]

usinessanspatron.gif imageUsines sans patrons (Prise 2) 09:27 Tue 29 Dec by Secrétariat 0 comments

Nous traversons l’une des pires crises économiques de l’histoire du capitalisme et les réponses fournies par l'État et ses laquais sont illusoires. En plus, face à cette impasse nos dirigeant-e-s tentent de faire porter tout le fardeau de la crise aux travailleurs et travailleuses.

[English]

usinessanspatron.gif imageUsines sans patron - une tournée organisée par l'UCL 00:33 Tue 06 Oct by Secrétariat de l'UCL 2 comments

Nous traversons l’une des pires crises économiques de l’histoire du capitalisme et les réponses fournies par l'État et ses laquais sont illusoires. En plus, face à cette impasse nos dirigeant-e-s tentent de faire porter tout le fardeau de la crise aux travailleurs et travailleuses.

text[Le capital en déroute] Chronique no.1:Rio Tinto 04:15 Mon 26 Jan by Makhno 0 comments

Une nouvelle chronique que nous vous proposons, enfin que nous tenterons de produire de manière régulière, et qui aura pour thème l’analyse de la crise et ses effets sur les travailleurs-euses. Avec la crise à nos portes, malheureusement nous entendrons de plus en plus parler de restructuration, de pertes d’emplois, de licenciement technique et de précarité. Nous tenterons d’analyser à chaque chronique le cas d’une compagnie ou d’un exploiteur qui pour une raison ou une autre tente de maximiser son profit au détriment des travailleurs-euses du Québec. Nous ne nous proclamons pas comme des spécialistes de l’économie, mais bien comme des témoins de cette lutte sans relâche qui oppose le capital aux exploitéEs. Cette semaine le cas de Rio Tinto…

imageBudget antisocial - Il faut faire reculer le gouvernement! May 06 by Cause commune 0 comments

Le budget déposé le 30 mars dernier est une véritable déclaration de guerre. Le gouvernement libéral a décidé de s'enfermer dans le plus court calendrier de "retour à l'équilibre budgétaire" possible et, pour y arriver, il a choisi la voie des compressions et des hausses de taxes et de tarifs. Alors qu'il avait le choix, le ministre des finances Raymond Bachand, un ancien du Fonds de solidarité de la FTQ (!), a décidé de systématiquement accabler les pauvres et les gens ordinaires, tout en épargnant l'élite et les entreprises. L'affront ne peut rester sans réponse. Il faut transformer la colère qui gronde en ouragan et augmenter la pression de la rue pour faire reculer le gouvernement.

textPerspectives libertaires : Faisons payer les pauvres Mar 09 by Cause commune 0 comments

Nous assistons depuis quelques mois à une offensive (presque) sans précédent pour faire payer la crise aux pauvres et aux prolos ordinaires. Depuis un an, la religion du déficit zéro en a pris pour son rhume. Les finances de la province sont dans le rouge et pas à peu près. Pour les élites, les solutions ne manquent pas: hausse des tarifs d'électricité, hausse des taxes, dégel des frais de scolarité, réduction des investissements dans les services sociaux, etc. Mine de rien, il se joue là une importante bataille idéologique dont l'enjeu est un transfert massif de richesse du bas vers le haut.

imageLe capital en déroute: une analyse communiste libertaire de la crise Dec 10 by Cause commune 0 comments

Texte diffusé à Montréal le 1er mai 2009

La crise des « subprimes » qui a éclaté aux États-Unis s’est transformée en crise financière mondiale. Cette crise, qu’on tente de faire passer pour une simple récession, est en fait l’une des plus profondes depuis la grande dépression de 1929. Dès lors, le capitalisme, au bord de la faillite, lance un vibrant (sic) appel à l’aide à l’État et exige des salarié-e-s qu’ils et elles se responsabilisent et acceptent de faire les frais de cette crise en réduisant leur salaire. Évidemment, personne n’est insensible aux flots de licenciements et aux nombreux ménages qui se retrouvent en situation difficile après avoir subi les conséquences de cette conjoncture économique.

text[Le capital en déroute] Chronique no.2:Le budget fédéral 2009. Feb 06 by Makhno 0 comments

Une chronique que nous vous proposons, enfin que nous tenterons de produire de manière régulière, et qui aura pour thème l’analyse de la crise et ses effets sur les travailleurs-euses. Avec la crise à nos portes, malheureusement nous entendrons de plus en plus parler de restructuration, de pertes d’emplois, de licenciement technique et de précarité. Nous tenterons d’analyser à chaque chronique le cas d’une compagnie ou d’un exploiteur qui pour une raison ou une autre tente de maximiser son profit au détriment des travailleurs-euses du Québec. Nous ne nous proclamons pas comme des spécialistes de l’économie, mais bien comme des témoins de cette lutte sans relâche qui oppose le capital aux exploitéEs. Cette semaine le budget Flaherty…

imageUsines sans patrons (Prise 2) Dec 29 UCL 0 comments

Nous traversons l’une des pires crises économiques de l’histoire du capitalisme et les réponses fournies par l'État et ses laquais sont illusoires. En plus, face à cette impasse nos dirigeant-e-s tentent de faire porter tout le fardeau de la crise aux travailleurs et travailleuses.

[English]

imageUsines sans patron - une tournée organisée par l'UCL Oct 06 UCL 2 comments

Nous traversons l’une des pires crises économiques de l’histoire du capitalisme et les réponses fournies par l'État et ses laquais sont illusoires. En plus, face à cette impasse nos dirigeant-e-s tentent de faire porter tout le fardeau de la crise aux travailleurs et travailleuses.

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]