user preferences

New Events

Amérique centrale / Caraïbes

no event posted in the last week

Elections en Haïti : Manigat ou Martelly ? Peu importe

category amérique centrale / caraïbes | impérialisme / guerre | presse non anarchiste author Monday April 04, 2011 22:37author by Elsie Haas - Elsie News Report this post to the editors

Je viens de regarder le documentaire Françafrique
dns lequel est raconté par le menu la fabrication de dirigeants
africains pour servir les intérêts de l’Etat français.
Et à l’opposé l’élimination de ceux
qui auraient des velléités d’indépendance.

Haïti, considérée comme l’arrière/arrière cour des USA
n’a, pas plus que
les Africains, la prérogative de choisir son président.
Comme l’a rappelé M. Soros, c’est l’empire qui décide.

Aussi, le choix du gouvernement étatsunien
de la continuité du duvaliérisme
sans Duvalier,
qu'il se se fasse avec
Michel Martelly ou avec Mirlande Manigat,
a sans doute une grande importance
pour les équipes de ces deux personnalités

qui se battent comme des chiffonniers,

pour leur place.
Mais pour le peuple haïtien
Martelly ou Manigat c’est du pareil au même.

Certains se rebifferont : « Voyons ! Et notre prestige !
Martelly est un amuseur et Manigat une professeure. »

Mais véritablement de quel prestige s’agit-t-il ?

Il paraît extrêmement relatif
quand on a des élections financées par l’étranger
quand le CEP (conseil électoral provisoire) est considéré d’emblée comme non fiable
quand des fraudes massives ont eu lieu au premier tour
quand des candidats après avoir appelé à l’annulation
des élections, reviennent sur leur décision après un coup de fil
du patron de la Minustah
quand enfin la participation n’atteint pas 20%.

Au point d'aberrations atteint,

peu importe donc le résultat.

L’important maintenant c’est que l’opposition,

j’entends par là les mouvements, associations de gauche

qui n’ont pas été dévoyés sous les gouvernements précédents : 2 Duvalier, Aristide, Préval

ou cooptées par la droite
de Latortue ou de Préval
profitent de cet espace/temps pour s’unir et s’organiser
au niveau des pouvoirs locaux
afin d’adresser des réponses cohérentes
aux questions qui demandent

une résolution pour aller de l'avant.

Ces questions sont nombreuses, quelques unes sont prioritaries

comme:
La question des énergies renouvelables =

utilisation du solaire, des éoliennes, de la géothermie
La question de l’agriculture et notamment des OGM =

faire d’Haïti une référence en agriculture biologique
La question du relogement des sans-abri et de l’urbanisation = gestion du foncier
La question du sous-sol haïtien et de son exploitation

= faire un état des lieux et des contrats signéss avec les compagnies étrangères
La question de l’appareil judiciaire et des forces de police

= instaurer un service militaire et civique
La question du planning familial

= planifier sa famille pour mieux s’en occuper
La question de l’éducation

= état des lieux des écoles privées et universités dites borlettes,

harmonisation du programme scolaire, révision et mise à jour des manuels scolaires,
développement rationnel de l’enseignement en créole.,etc.

Il y a du pain sur la planche pour se préparer aux prochaines élections

pour informer, expliquer, former et éduquer la population

des villes et des campagnes à ces problèmes.

Il s'agit aux prochaines joutes électorales

de se présenter devant les électeurs avec un programme pragmatique

-au bon sens du terme- pas celui qui signifie bluff et money.
avec un candidat qui porterait
ce programme commun élaboré par un unique parti

rassemblant l'ensemble des groupes, gropuscules, associations et partis de gauche.

Haïti est une jeune démocratie.
Le chemin est difficile.

Les obstacles sont nombreux.

Le "granlakouzen" avec son idéologie mortifère

semble avoir envahi tout l'espace public

et gagné les esprits à la soumission et à la laideur.

Mais ceci n'est qu'une apparence

Et, même si la situation apparaît aujourd'hui comme

totalement bouchée et sans espoir,

il ne fait pas de doute que le pays qui a vu naître

Jacques Roumain ne produise pas d'autres femmes et hommes de sa trempe.

Peuple haïtien, courage.

Anaïse et Manuel de Gouverneurs de la Rosée de notre cher jacques Roumain

sont tes modèles.

Related Link: http://elsie-news.over-blog.com/article-elections-en-haiti-manigat-ou-martelly-peu-importe-70933300.html
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
George Floyd: one death too many in the “land of the free”
© 2005-2020 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]