user preferences

New Events

France / Belgique / Luxembourg

no event posted in the last week

Élargir la lutte et généraliser la grève pour gagner

category france / belgique / luxembourg | luttes en milieu de travail | article de fond author Sunday May 01, 2016 03:42author by Coordination des Groupes Anarchistes - CGA Report this post to the editors

Mobilisation du 28 avril et du 1er mai contre la Loi Travail

featured image

Face à cette situation, la réponse des travailleur-ses, des chômeurs-euses et de la jeunesse ne peut être que de massifier encore le mouvement lors des prochaines journées de mobilisation. Mais si le nombre de manifestant-e-s est un moyen de pression, seul il ne suffira pas à faire reculer le gouvernement. Aujourd'hui, comme en 2010, ce qui fait réagir les gouvernants, c'est l'instauration d'un rapport de force, c'est quand on s'attaque aux porte-feuilles et qu'il y a un risque sérieux de blocage de l'économie. Ceci ne peut se faire qu'en multipliant des grèves qui se maintiennent dans le temps, partout où cela est possible.
Pour ne pas se disperser et s'épuiser, parce que réfléchir à la société de demain ne doit pas faire oublier qu'il y a un premier combat à gagner aujourd'hui, nous devons faire converger les initiatives existantes, investir et multiplier les espaces de construction du mouvement comme les Nuits Debout ou les assemblées générales.

Voir aussi:


Élargir la lutte et généraliser la grève pour gagner

Depuis plus d'un mois et demi, de larges secteurs de la société sont mobilisés contre la loi travail, et l'opinion publique rejette très massivement ce nouveau coup porté aux travailleur-ses.

Plus d'un million de manifestant-e-s sont descendu-e-s dans la rue lors de la mobilisation interprofessionnelle du 31 mars, à laquelle s'ajoutent des mobilisations dans la jeunesse ou encore la multiplication des Nuits Debout. Ce mouvement de fond exprime un ras-le-bol et catalyse l'exaspération liée aux attaques incessantes contre les salarié-e-s pour le plus grand bénéfice du patronat.

Alors qu'au mois de mai, le texte de loi sera débattu au Parlement, l'enjeu est d'augmenter massivement le rapport de force en faveur des travailleur-ses, chômeur-ses et de la jeunesse pour que ce projet de régression sociale soit abandonné. Les prochaines mobilisations du 28 avril et du 1er mai doivent marquer un tournant pour construire un blocage économique qui impose au gouvernement de reculer.

Soyons plus déterminé-e-s que la répression!

Répression tous azimuts, tentatives de division, face au mécontentement, le gouvernement utilise les vieilles ficelles classiques du pouvoir. Déployées en masse au plus près des manifestations d'étudiant-e-s et lycéen-nes, chargeant systématiquement à la moindre velléité de s'écarter du traditionnel cortège syndical, multipliant les matraquages, les arrestations, l'utilisation des flashball et des gaz lacrymogènes, les forces de l'ordre appliquent avec méthode une stratégie de la tension caractérisée par un déchaînement de violence dont elles sont les responsables et les premières auteures. L'objectif, faire peur, empêcher le mouvement de grandir et de s'implanter hors des manifestations autorisées. Et bien sûr, avec l'aide des grands médias qui relaient la propagande du pouvoir, décrédibiliser le mouvement, en réduisant la contestation à une bande de «casseurs».

Ne nous laissons pas manipuler face aux stratégies politiciennes!

Dans le même temps, le gouvernement manœuvre pour diviser. Tentant en vain d'acheter les jeunes, il reçoit avec une attention toute paternaliste les organisations dites spécifiques de la jeunesse, pour mettre en scène mesurettes et fausses promesses censées répondre à leurs aspirations. Comme si, face à la destruction du droit du travail et à la fuite en avant de la machine capitaliste, il n'était question que de prolonger de trois mois le versement des bourses étudiantes ou d'accorder une hypothétique obole de même pas un demi smic aux jeunes englué-e-s dans la précarité que ce système leur impose. De son côté, le Medef surjoue l'indignation, pour faire avaler que la loi travail à peine retouchée jouerait désormais contre les intérêts du patronat, alors qu'elle est toute entière écrite pour et par eux.

Quelles perspectives?

Face à cette situation, la réponse des travailleur-ses, des chômeurs-euses et de la jeunesse ne peut être que de massifier encore le mouvement lors des prochaines journées de mobilisation. Mais si le nombre de manifestant-e-s est un moyen de pression, seul il ne suffira pas à faire reculer le gouvernement. Aujourd'hui, comme en 2010, ce qui fait réagir les gouvernants, c'est l'instauration d'un rapport de force, c'est quand on s'attaque aux porte-feuilles et qu'il y a un risque sérieux de blocage de l'économie. Ceci ne peut se faire qu'en multipliant des grèves qui se maintiennent dans le temps, partout où cela est possible.

Pour ne pas se disperser et s'épuiser, parce que réfléchir à la société de demain ne doit pas faire oublier qu'il y a un premier combat à gagner aujourd'hui, nous devons faire converger les initiatives existantes, investir et multiplier les espaces de construction du mouvement comme les Nuits Debout ou les assemblées générales.

Ne laissons plus d'autres décider à notre place, reprenons nos vies en mains.

Seule la lutte permettra le retrait de la loi travail, premier pas pour construire depuis la base un autre futur que celui que nous réservent les capitalistes.

Le 25 avril 2016, les Relations Extérieures de la CGA

Related Link: https://www.c-g-a.org
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

Aodhan Ó Ríordáin: Playing The Big Man in America

Nós anarquistas saudamos o 8 de março: dia internacional de luta e resistência das mulheres!

Özgürlüğümüz Mücadelemizdedir

IWD 2017: Celebrating a new revolution

Solidarité avec Théo et toutes les victimes des violences policières ! Non à la loi « Sécurité Publique » !

Solidaridad y Defensa de las Comunidades Frente al Avance del Paramilitarismo en el Cauca

A Conservative Threat Offers New Opportunities for Working Class Feminism

De las colectivizaciones al 15M: 80 años de lucha por la autogestión en España

False hope, broken promises: Obama’s belligerent legacy

Primer encuentro feminista Solidaridad – Federación Comunista Libertaria

Devrimci Anarşist Tutsak Umut Fırat Süvarioğulları Açlık Grevinin 39 Gününde

The Fall of Aleppo

Italia - Ricostruire opposizione sociale organizzata dal basso. Costruire un progetto collettivo per l’alternativa libertaria.

Recordando a César Roa, luchador de la caña

Prison Sentence to Managing Editor of Anarchist Meydan Newspaper in Turkey

Liberación de la Uma Kiwe, autonomía y territorio: una mirada libertaria para la comprensión de la lucha nasa

Misunderstanding syndicalism

American Anarchist and Wobbly killed by Turkey while fighting ISIS in Rojava

Devlet Tecavüzdür

Attaque fasciste sur la Croix Rousse et contre la librairie libertaire la Plume Noire

Red November, Black November – An Anarchist Response to the Election

Resistance at Standing Rock

1986-2016: 30° anniversario di Alternativa Libertaria/fdca

El feminismo es cuestión de vida o muerte

France / Belgique / Luxembourg | Luttes en milieu de travail | fr

Tue 28 Mar, 02:20

browse text browse image

logo_riposte_offensive.png imageFrance : et maintenant, tout bloquer ! 01:54 Mon 23 May by Commission internationale Alternative libertaire 1 comments

Les syndicalistes de l’appel « On bloque tout ! » tenaient meeting jeudi 19 mai, au soir d’une nouvelle journée de grève. Dans la grande salle Croizat de la Bourse du travail de Paris, ce sont 200 militant.e.s qui sont venu.e.s échanger sur la mobilisation en cours. Impressions.

rubon391b62a8.png imageFrance : contre le projet de loi Travail ! 01:24 Mon 23 May by Commission internationale Alternative libertaire 0 comments

La mobilisation contre la loi travail a démarré très fort le 9 mars dernier. Après une journée de grève réussie le 31 mars, elle a subi un revers avec une faible mobilisation le samedi 9 avril. Par ailleurs, la jeunesse a été très mobilisée en mars mais peine à franchir un nouveau palier et les vacances puis les examens universitaires n’aident pas. Comment rebondir?

textMobilisations du 28 avril et du 1er mai contre la Loi Travail 13:50 Wed 27 Apr by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

Depuis plus d'un mois et demi, de larges secteurs de la société sont mobilisés contre la loi travail, et l'opinion publique rejette très massivement ce nouveau coup porté aux travailleur-ses.
Plus d'un million de manifestant-e-s sont descendu-e-s dans la rue lors de la mobilisation interprofessionnelle du 31 mars, à laquelle s'ajoutent des mobilisations dans la jeunesse ou encore la multiplication des Nuits Debout. Ce mouvement de fond exprime un ras-le-bol et catalyse l'exaspération liée aux attaques incessantes contre les salarié-e-s pour le plus grand bénéfice du patronat.
Alors qu'au mois de mai, le texte de loi sera débattu au Parlement, l'enjeu est d'augmenter massivement le rapport de force en faveur des travailleur-ses, chômeur-ses et de la jeunesse pour que ce projet de régression sociale soit abandonné. Les prochaines mobilisations du 28 avril et du 1er mai doivent marquer un tournant pour construire un blocage économique qui impose au gouvernement de reculer.

textSolidarité avec les salariés condamnés de Goodyear 23:22 Thu 21 Jan by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

La peine infligée le 12 janvier 2016 à huit anciens salariés de Goodyear -Amiens, jugés pour avoir séquestré deux cadres pendant 30h, en janvier 2014, dépasse l’entendement. Ces salariés, syndicalistes pour la plupart d'entre eux, ont été condamnés à deux ans de prison, dont neuf mois ferme.
Un petit rappel des faits est pourtant nécessaire afin de se rappeler qui sont les voyous : ces salariés se battaient contre le projet de l'entreprise qui prévoyait le licenciement de quelque 1250 salariés. Ils se sont battus aussi pour empêcher la reprise en 2009 par la multinationale américaine Titan, dirigée par le milliardaire Maurice Taylor, qui avait annoncé vouloir reprendre l'entreprise avec « zéro salarié » afin de délocaliser l'activité.
À cinq reprises, l'entreprise a tenté des plans de licenciement. Trois seront suspendus par la justice, les deux autres seront abandonnés suite à la mobilisation ouvrière.
En 2012, une centaine de plaintes pour harcèlement moral sont déposées contre la direction de Goodyear.
En octobre 2013, Goodyear tente de licencier 5 salariés protégés : ce sera l'inspection du travail qui annulera cette décision au motif que l'entreprise ne souffre pas de difficultés financières. Fin 2011, Goodyear annonce un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros, et un bénéfice de 251 millions d’euros.
Alors, non, les voyous ne sont certainement pas les salariés !…

arton62529fc14.jpg imageSyndicaisme 17:16 Wed 11 Mar by Commission internationale A.L. 0 comments

Le 9 avril, les organisations syndicales CGT, FO et Solidaires appellent se mettre en grève et à manifester. Le 9 avril, les militantes et les militants d'Alternative libertaire seront dans la rue pour tenir en échec le gouvernement, la classe politicienne et le Medef.

textANI, Retraites et… INsécurité sociale ! 17:35 Fri 03 Jan by RE Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

L’année 2013 nous a apporté son lot de forfaitures et de basses lâchetés. Le gouvernement socialdémocrate a su se montrer l’égal de ses devanciers libéraux :

Après l’ANI (Accord National Interprofessionnel) du 11 janvier 2013, puis le 14 mai 2013, l’adoption de la loi transposant l'accord sur la sécurisation de l'emploi, c’est le 18 décembre que la réforme des retraites vient d’être définitivement adoptée, une réforme "clé" du quinquennat de F. Hollande, loi jugée timide par les institutions internationales, dont la Commission européenne.

textLe racket sur nos retraites c'est le Capitalisme et l’État! Combattons les et développons les luttes 23:15 Mon 26 Aug by Relations Exterieures de la CGA 0 comments

La réforme proposée par le gouvernement ce mois de septembre annonce une nouvelle étape dans le démantèlement du système de retraite qui, dans la lignée des réformes engagées depuis 20 ans, va se traduire par une diminution des pensions, que cela soit cette fois-ci par une augmentation de la CSG, des suppressions d'avantages fiscaux, ou encore une sous-indexation des pensions et des salaires portés au compte. A long terme, les mesures envisagées comprennent le relèvement de l'âge de l'ouverture aux droits à la retraite et de la retraite sans décote, un allongement des durées de cotisations pour un taux plein, et la possibilité pour le gouvernement de réduire les pensions très rapidement selon la situation économique et sociale.

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT imageLes amis de l’ANI sont nos ennemis 17:30 Fri 05 Apr by Alternative libertaire 0 comments

L’attaque contre les droits des travailleuses et des travailleurs s’accélère toujours plus avec la signature en janvier de l’accord national interprofessionnel (ANI) entre le patronat et trois syndicats minoritaires (CFDT, CGC, CFTC). Ce texte préconise un détricotage en bonne et due forme du code du travail : accélération des procédures de licenciements, limitation des possibilités de recours des salarié-e-s, légalisation du « chantage à l’emploi », généralisation de contrats dérogatoires (CDI intermittents)… on croirait lire le programme du MEDEF. [Italiano]

sanofi.jpg imageSanofi: L’essentiel, c’est l’actionnaire 20:41 Fri 23 Nov by Boris 0 comments

Depuis cet été, la direction de Sanofi, obsédée par la rentabilité de l’entreprise, envisage plusieurs centaines de licenciements. Face à l’inertie des pouvoirs publics, les salarié-e-s s’organisent.

loi.jpg imageFace à la crise, la seule solution, à Aulnay comme ailleurs, est l’expropriation des capitalistes! 23:29 Thu 26 Jul by Alternative Libertaire 0 comments

A PSA, les licenciements c’est maintenant!

more >>

textInterdictions de manifs, casse sociale : résistons dans la rue ! Jun 23 by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

Alors qu'une large majorité de la population soutient encore et toujours le mouvement contre la loi travail, le gouvernement tente par tous les moyens de le casser. Il vient de franchir une étape supplémentaire avec la menace d'interdiction de la manifestation intersyndicale du jeudi 23 juin sur Paris, transformée suite aux protestations syndicales à un simulacre de manifestation avec un parcours ridiculement court.

imageLoi travail : Le mouvement à l’heure de vérité Jun 04 by Commission internationale Alternative libertaire 0 comments

Après plus de deux mois, le mouvement ne s’essouffle pas et les manifestations continuent de rassembler malgré la stratégie de la tension policière. Les actions de blocage pèsent sur l’économie. Mais la partie est loin d’être gagnée, alors que Valls comme Hollande affichent leur fermeté. Pour l’emporter, il faut continuer de répéter autour de nous, dans tous les secteurs, que c'est par la grève que nous réussirons à faire plier le gouvernement.

imageQu’ils nous rendent tout! Apr 30 by Alternative Libertaire 0 comments

L’heure est la mobilisation générale contre la loi «Travail» mais aussi contre les politiques d’austérité, la casse des services publics, les attaques contre l’assurance-chômage, les cadeaux aux classes possédantes... Maintenant que nous sommes debout, qu’ils nous rendent tout!
Lycées, facs, jeunesse: Valls a essayé de désamorcer la colère avec quelques mesures qui ne changent rien à la casse du Code du travail que promet la loi El Khomri. Celle-ci va inciter le patronat à abuser des heures supplémentaires bon marché plutôt que d’embaucher. A l’arrivée: davantage de chômage et de précarité, davantage de salarié.e.s épuisé.e.s par des journées à rallonge.

textPour les faire céder : C'est maintenant qu'il faut lutter ! Mar 31 by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

La loi travail c'est travailler plus pour gagner moins... quand t'es pas au chômage

Voilà qui résume bien le projet de loi El Khomri. Ce ne sont pas les « concessions » gouvernementales qui vont changer la logique de ces mesures destinées à satisfaire les aspirations du patronat. Pire, certaines « avancées » comme le compte personnel d'activité (CPA), dont se targue la CFDT, contient en germes le retour au livret ouvrier en instituant un fichage généralisé des salarié-e-s. Tout ça relève d'une comédie bien orchestrée : les syndicats jaunes signent les accords en ayant obtenu des «concessions », le MEDEF fait semblant de râler et le gouvernement se présente comme l'arbitre impartial défendant l'intérêt général. Vaste fumisterie.

textUrgence sociale : Mobilisons-nous contre la casse du droit du travail ! Mar 05 by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

La Coordination des Groupes Anarchistes dénonce la prétendue « réforme » du droit du travail, en réalité une casse pure et simple. Nous appelons à informer et à se mobiliser pour le retrait de ce projet de loi, qui détruit plus d'un siècle de conquêtes sociales du mouvement ouvrier.
Ce projet de loi, examiné en première lecture à l'Assemblée début avril et au Sénat en mai, sera adopté avant la fin juin, si nous ne parvenons pas à construire une mouvement de grève et de lutte, massif et combatif.

more >>

textSolidarité avec les salariés condamnés de Goodyear Jan 21 Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

La peine infligée le 12 janvier 2016 à huit anciens salariés de Goodyear -Amiens, jugés pour avoir séquestré deux cadres pendant 30h, en janvier 2014, dépasse l’entendement. Ces salariés, syndicalistes pour la plupart d'entre eux, ont été condamnés à deux ans de prison, dont neuf mois ferme.
Un petit rappel des faits est pourtant nécessaire afin de se rappeler qui sont les voyous : ces salariés se battaient contre le projet de l'entreprise qui prévoyait le licenciement de quelque 1250 salariés. Ils se sont battus aussi pour empêcher la reprise en 2009 par la multinationale américaine Titan, dirigée par le milliardaire Maurice Taylor, qui avait annoncé vouloir reprendre l'entreprise avec « zéro salarié » afin de délocaliser l'activité.
À cinq reprises, l'entreprise a tenté des plans de licenciement. Trois seront suspendus par la justice, les deux autres seront abandonnés suite à la mobilisation ouvrière.
En 2012, une centaine de plaintes pour harcèlement moral sont déposées contre la direction de Goodyear.
En octobre 2013, Goodyear tente de licencier 5 salariés protégés : ce sera l'inspection du travail qui annulera cette décision au motif que l'entreprise ne souffre pas de difficultés financières. Fin 2011, Goodyear annonce un chiffre d’affaires de 16 milliards d’euros, et un bénéfice de 251 millions d’euros.
Alors, non, les voyous ne sont certainement pas les salariés !…

textANI, Retraites et… INsécurité sociale ! Jan 03 0 comments

L’année 2013 nous a apporté son lot de forfaitures et de basses lâchetés. Le gouvernement socialdémocrate a su se montrer l’égal de ses devanciers libéraux :

Après l’ANI (Accord National Interprofessionnel) du 11 janvier 2013, puis le 14 mai 2013, l’adoption de la loi transposant l'accord sur la sécurisation de l'emploi, c’est le 18 décembre que la réforme des retraites vient d’être définitivement adoptée, une réforme "clé" du quinquennat de F. Hollande, loi jugée timide par les institutions internationales, dont la Commission européenne.

textLe racket sur nos retraites c'est le Capitalisme et l’État! Combattons les et développons les luttes Aug 26 Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

La réforme proposée par le gouvernement ce mois de septembre annonce une nouvelle étape dans le démantèlement du système de retraite qui, dans la lignée des réformes engagées depuis 20 ans, va se traduire par une diminution des pensions, que cela soit cette fois-ci par une augmentation de la CSG, des suppressions d'avantages fiscaux, ou encore une sous-indexation des pensions et des salaires portés au compte. A long terme, les mesures envisagées comprennent le relèvement de l'âge de l'ouverture aux droits à la retraite et de la retraite sans décote, un allongement des durées de cotisations pour un taux plein, et la possibilité pour le gouvernement de réduire les pensions très rapidement selon la situation économique et sociale.

imageLes amis de l’ANI sont nos ennemis Apr 05 AL 0 comments

L’attaque contre les droits des travailleuses et des travailleurs s’accélère toujours plus avec la signature en janvier de l’accord national interprofessionnel (ANI) entre le patronat et trois syndicats minoritaires (CFDT, CGC, CFTC). Ce texte préconise un détricotage en bonne et due forme du code du travail : accélération des procédures de licenciements, limitation des possibilités de recours des salarié-e-s, légalisation du « chantage à l’emploi », généralisation de contrats dérogatoires (CDI intermittents)… on croirait lire le programme du MEDEF. [Italiano]

imageFace à la crise, la seule solution, à Aulnay comme ailleurs, est l’expropriation des capitalistes! Jul 26 AL 0 comments

A PSA, les licenciements c’est maintenant!

more >>
© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]