user preferences

New Events

Russie / Ukraine / Biélorussie

no event posted in the last week

Belarus : Liberté immédiate pour notre camarade Mikola Dziadok!

category russie / ukraine / biélorussie | répression / prisonniers et prisonnières | communiqué de presse author Monday April 17, 2017 01:48author by Revolución Internacional / World Revolutionauthor email en.ruptura.colectiva at gmail dot com Report this post to the editors

Mikola Dziadok est un jeune militant libertaire, avocat et écrivain en Belarus. Il fait partie de l’alliance "Revolución Internacional / World Revolution - Прамень 'Pramen'" et collabore avec [Revolución Internacional / World Revolution] en traduisant des textes et des essais vers le russe et le biélorusse sur l’autogouvernement, les processus communautaires et les mouvements sociaux dans le monde, que ce soit des écrits historiques, de sciences sociales ou de pensée critique, autant de thématiques qui ont attiré l’attention de nombreuses organisations et de nombreux-ses camarades d’Europe vers l’Amérique Latine.

[Castellano][Italiano]

Aux côtés de centaines de personnes, il a été arrêté et brutalement battu le 25 mars derniers lors d’une manifestation de plusieurs milliers de personnes contre le régime d’Aleksandr Lukashenko – le « dernier dictateur d’Europe » - qui est à la tête d’un Etat corrompu et assassin depuis près de 24 ans, digne héritier d’une tradition autoritaire post-soviétique. On l’a kipnappé au vol dans une fourgonnette de police [Le dieron un 'levantón'] où il a été battu, ce qui a provoqué une contusion cérébrale qui s’est terminée en trauma clinique, entrainant son hospitalisation d’urgence.
Pendant quatre jours, il est resté sous très haute surveillance policière, l’empêchant de recevoir des visites de ses proches, famille incluse. A sa sortie de l’hôpital le 29 mars, il a été immédiatement transféré à la Cour Fédérale de Minsk.

Son procès a été rempli d’irrégularités et d’absurdités. La cour a montré un document juridique qui indiquait que Mikola était détenu depuis quelques heures seulement avant le procès, c’est-à-dire sur le chemin entre l’hôpital et la cour, faisant disparaitre les quatre jours précédents durant lesquels il était hospitalisé.

La condamnation qui s’en est suivie est de deux semaines de prison (une pour participation à une « manifestation illégale », l’autre pour « résistance à l’arrestation par la police »). Cela étant, il est à prévoir que la peine augmente étant donné son activisme libertaire et sa participation dans divers mouvements sociaux.

Mikola est un militant engagé, qui traduit sa pensée en action et se bat pour la transformation radicale de la société. Il a obtenu son diplôme d’avocat à la « Faculté de l’Université d’Etat de Belarus » en travaillant comme juriste dans une entreprise privée. En 2009, il a été admis à « l’Université des Humanités Européennes » de Vilnius, où il s’est spécialisé en science politique et en études européennes.
Le 3 septembre 2010, il a été arrêté sur la base d’une accusation fallacieuse de l’Etat biélorusse pour avoir « participé à un attentat contre l’ambassade russie », à laquelle s’est ajouté quelques jours plus tard le délit d’ « attaque violente contre le bâtiment de la Fédération des Syndicats ». Aucune des accusations n’a pu être étayée, de sorte qu’un grande part des milieux étudiants et de la société biélorusse a réalisé des campagnes pour sa libération.

Finalement, le 27 mai 2011, il a été « déclaré coupable » et condamné à 5 ans de prison. Il est sorti libre le 22 août 2015.
Depuis lors, il a consacré son temps à écrire un livre sur son expérience dans les prisons fédérales qu’il a présenté dans divers universités du pays et il a œuvré également à la connaissance des procédés communautaires, principalement d’Amérique Latine et d’Asie.
Halte au terrorisme d’Etat que combattent l’autonomie et la révolution !

Solidarité internationale avec le peuple biélorusse en lutte et tou-te-s les prisonnier-e-s de la guerre sociale dans le monde !
Revolución Internacional / World Revolution


Publié le 09/04/2017 sur le site de ladite organisation

Traduit de l’espagnol par les Relations Internationales de la CGA

This page has not been translated into 한국어 yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
¿Què està passant a Catalunya?

Front page

Νίκη στους Nuriye Gülmen και Semih Özakça

Rallying for Choice in Belfast

The WSM on the struggle for abortion rights in Ireland

March for Choice 2017 - report & video from Dublin

Δικτατορία του προλεταριάτου

South Africa: Fueling the Fire

Cataluña: Desborde o Tsunami

De la tragedia a la farsa: la represión estructural muestra el cobre en Tumaco

October 2017 Kate Sharpley Library Bulletin online

Catalonia’s Paradox

"El 3 de octubre fue huelga general más importante que se ha dado en Catalunya en los últimos 25 años"

La Batalla de Argelia, Cauca: La disputa por el territorio en clave del post-acuerdo

La sangre de Llorente, Tumaco: masacre e infamia

Για την καταστολή στην Καταλονία

Entrevista a Embat: “No nos da miedo vivir momentos históricos. Hemos visto que por fin tenemos un pueblo fuerte”

A Nova República acabou: a esquerda ainda não ressurgiu e o fascismo de mercado insiste em protagonizar o debate

Statement on Marriage Equality Survey

[Catalunya] De qué lado estamos. Una posición anarcosindicalista.

After the 3-O strike, CNT calls for extending the social response

Després de la vaga del 3-O, CNT crida a estendre la resposta social

Tras la huelga del 3-O, CNT llama a extender la respuesta social

Solidarity with the strike in Catalonia! Madrid against the repression of the Catalan people.

Solidarité avec la grève en Catalogne. Madrid contre la répression du peuple catalan.

Huelga general o paro. ¿A quién conviene la confusión?

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]