user preferences

Luttons contre le harcèlement et toutes les violences patriarcales !

category france / belgique / luxembourg | genre | article de fond author Thursday December 07, 2017 03:14author by Relations extérieures - CGA - Coordination des Groupes Anarchistes Report this post to the editors

featured image
Féminism is worthless without intersectionnality and inclusion

Alors que le mois de novembre a vu se libérer la parole de nombreuses femmes contre les agressions, le harcèlement et autres violences patriarcales, nous relayons ici le communiqué de la Coordination des Groupes Anarchistes à ce propos, à l'occasion de la journée mondiale pour l'élimination de la violence contre les femmes (25 novembre).

A lire également :
- Le tract-communiqué de la CGA-Lyon pour le TDoR et le 25 novembre
- Un article d'Alternative Libertaire sur les campagnes de libération de la parole sur les réseaux sociaux


La CGA tient à saluer les mouvements des femmes, trans et personnes impliquées dans la récente libération de la parole qui s’est mise en place pour dénoncer le harcèlement, les agressions sexistes et l’injonction à l’hétéronormativité. Ces dénonciations, notamment à travers les réseaux sociaux, et leurs traductions par des actions dans la rue, ont ainsi permis une reconnaissance publique des violences et de leur ampleur, ont mené à des mesures concrètes, en particulier vis-à-vis des agresseurs, et auront certainement d’importantes répercussions sociales.
Une petite avancée est l'utilisation de plus en plus fréquente du mot « féminicide » jusque là complètement occulté et qui permet de bien définir la raison pourtant évidente de meurtres de femmes commis par des hommes « uniquement parce ce que celles-ci sont des femmes ».

Les violences de genre, contre les femmes, les gays, lesbiennes, bisexuel-le-s, les personnes trans et toutes celles ne se reconnaissant pas dans un genre masculin ou féminin, découlent du système de domination hétéro-patriarcal qui caractérise la société. Ce système induit un continuum de violences (harcèlement moral et sexuel, agressions, viol, etc. ) et d'inégalités (économiques, sociales, politiques) qui se renforcent les unes les autres.

Le gouvernement, malgré sa communication en faveur de l'égalité hommes-femmes et contre les agressions sexistes, perpétue et renforce ce système. Par exemple, en détruisant le code du travail et les prud’hommes, en facilitant les licenciements et les baisses de salaire, il généralise la précarité et l'instabilité de l'emploi. Ces attaques toucheront en premier lieu les femmes, qui occupent la majeure partie des emplois précaires, et dont les salaires sont toujours très inférieurs à ceux des hommes. La suppression des CHSCT, et les modifications du financement des expertises limiteront sans aucun doute les enquêtes contre les violences à leur encontre sur le lieu de travail. Avec ces mesures, les femmes seront davantage soumises aux pressions et aux violences, que ce soit sur le lieu de travail ou dans la sphère conjugale et familiale.

De plus, le démantèlement des services publics (santé, éducation, justice, etc.), la fermeture des centres IVG, la baisse générale des subventions aux collectivités locales et aux associations, ainsi que le manque de moyens alloués à celles luttant pour les droits des femmes et contre les violences à leur égard, vont encore venir entraver leur accès à la santé, à un accompagnement social ou à une écoute.

S'il faut dénoncer et lutter contre les violences dans l'espace public, rappelons également que la majorité des violences sont perpétrées dans l'entourage familial, conjugal et/ou proche, contrairement aux idées reçues et largement véhiculées, qui relèguent ces violences à certains lieux extérieurs ou à certains milieux socio-culturels.

A la culture du viol, nous opposons la culture du consentement. La CGA soutient l’auto-organisation des luttes des femmes et personnes trans, et lutte contre toutes les formes de domination et d’exploitation

Relations extérieures de la CGA,
Le 2 décembre 2017


Voir notre motion « Pour en finir avec la culture du viol » : https://www.c-g-a.org/content/pour-en-finir-avec-la-cul...-viol

Related Link: https://www.c-g-a.org/content/luttons-contre-le-harcele...cales

This page has not been translated into 한국어 yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
¿Què està passant a Catalunya?

Front page

Επίθεση με μολότοφ στο ΣΥΝΔΙΚΑΤ

Δεν είναι ατυχήματα, δεν έχουμε αυταπάτες

Στην ταξική πάλη

Να αντεπιτεθούμε!

South African ‘Workerism’ in the 1980s: Learning from FOSATU’s Radical Unionism

Lessons from the 1984-85 Vaal Uprising for Rebuilding a 'United Front' of Communities and Workers Today

Nosotrxs, anarquistas / libertarixs, en la lucha de clase en la Europa del Capital.

Nós comunistas anarquistas/libertários na luta de classes, na Europa do capital

Πρακτικές αυτο-οργάνωσης στη Νότια Αφρική

Noi comunisti anarchici/libertari nella lotta di classe, nell'Europa del capitale

We, anarchists and libertarian communists in the class struggle in capitalist Europe

Nous, communistes anarchistes/libertaires, dans la lutte des classes dans l’Europe du Capital

Όταν τα αφεντικά μιλούν για πόλεμο

Εγκλήματα της “Barrick Gold”

Work For The Dole Schemes

Ενάντια στην επίσκεψη Ερντογάν

#Moi aussi, j’ai #balancé : et après ?

Contre les violences masculines, solidarité féministe !

Ο σκοπός δεν αγιάζει τα μέσα

Υπεράσπιση κυριακάτικης αργίας

Le vieux et le Coup d’État

Falange Armata, Ultimo Atto Della Strategia Della Tensione?

For a Theory of Strategy

Practices of Self-Organisation in South Africa: The Experience of the 1980s and its Implications for Contemporary Protest

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]