user preferences

Blackwater USA : Besoin d’une guerre? Nous sommes les spécialistes!

category international | impérialisme / guerre | nouvelles author Wednesday September 09, 2009 00:27author by Cause commune - Union communiste libertaire (UCL) Report this post to the editors

Un article du numéro 25 de Cause commune

Il y a quelques temps, nous avions publié un article sur la privatisation de la guerre, qui traitait des mercenaires embauchés par le gouvernement états-unien, pour faire sa sale besogne en Irak (1). Tout récemment, une série d’articles de journaux ont remis ce dossier à l’avant scène par des allégations de meurtres, de viols et d’horreurs en tout genre qui auraient été commis par l’une de ces firmes, Blackwater USA maintenant connue sous le nom de Xe Services LLC.

Cette firme est la principale entreprise ayant eu des contrats avec le gouvernement américain pour de multiples tâches telles que la construction, l’entretien d’infrastructures et le ravitaillement en Irak. De 2003 à 2007, le congrès américain estime qu’entre 6 et 10 milliards de dollars U$ ont été dépensés pour leurs services, dont plus d’un milliard pour Xe. Avec 21 000 soldats d’élite à son catalogue, dont 2 300 qui participeraient officiellement à des conflits dans neuf pays dont l’Afghanistan et l’Irak, Xe est la plus grande armée privée du monde (2). Des contrats secrets auraient même été signés entre Blackwater et la CIA afin de capturer et même d’éliminer des dirigeants d’Al-Qaida, selon des sources gouvernementales. (3)

En 2007, après que des mercenaires de Xe aient ouvert le feu sur une foule à Bagdad, tuant ainsi 17 civils, la compagnie fut blanchie de toute accusation en raison de l’immunité offerte par le gouvernement états-unien aux firmes de sécurité. En mars 2009, ils perdirent leur contrat en Irak. Peu de temps après, des mercenaires de leur firme assassinèrent 3 civils afghans à Kaboul.

Tout récemment, Jeremy Scahill, un journaliste indépendant, a publié des témoignages d’employés de Blackwater USA selon lesquels Erik Prince, le fondateur de Blackwater, aurait personnellement tué ou serait complice de meurtre envers au moins un de ses employés qui aurait collaboré, ou aurait planifié de collaborer avec les autorités fédérales américaines enquêtant sur les agissements de Blackwater. D’autres employés accusent Blackwater et Prince d’avoir fait entrer des armes illégales, via des cargaisons de nourriture pour chien, telles que des armes automatiques munies de silencieux, ou des grenades qui n’explosent qu’une fois avoir pénétré dans le corps de la personne. Selon les allégations de ce journaliste, Erik Prince, qui serait un extrémiste de la droite chrétienne, poursuivrait une croisade religieuse personnelle afin d’éradiquer les musulmans de la surface de la Terre (rien de moins). Prince et ses cadres de direction présentaient d’ailleurs, à leurs employés, le fait d’abattre des civils comme un sport ou un jeu et à la limite comme un safari (4). Par ailleurs, plusieurs témoignages incrimineraient aussi du personnel en Irak de proxénétisme et de pédophilie (5). Sans tomber dans des analogies grossières, on peut toutefois voir plusieurs points de ressemblances entre les mercenaires de Xe et les bandes armées allemandes qui terrorisaient la population pour le compte des capitalistes et des fascistes.

Le gouvernement du Canada dépense également des sommes importantes dans ces compagnies de mercenaires privées (plusieurs millions de $ en 2006). Blackwater est chargée d’entraîner certains soldats en Afghanistan et la très controversée firme Saladin, de protéger l’ambassade et ses dignitaires à Kaboul. Malheureusement, la liberté et la démocratie ont le dos bien large pour les capitalistes qui nous gouvernent!

(1) Cause Commune #17
(2) The Seattle Times, 14 novembre 2007
(3)NY Times, 20 août 2009
(4) The Nation, 4 août 2009
(5)Daily Mail, 10 août 2009

Related Link: http://www.causecommune.net
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Employees at the Zarfati Garage in Mishur Adumim vote to strike on July 22, 2014. (Photo courtesy of Ma’an workers union)

Front page

Reseña del libro de José Luis Carretero Miramar “Eduardo Barriobero: Las Luchas de un Jabalí” (Queimada Ediciones, 2017)

Análise da crise política do início da queda do governo Temer

Dès maintenant, passons de la défiance à la résistance sociale !

17 maggio, giornata internazionale contro l’omofobia.

Los Mártires de Chicago: historia de un crimen de clase en la tierra de la “democracia y la libertad”

Strike in Cachoeirinha

(Bielorrusia) ¡Libertad inmediata a nuestro compañero Mikola Dziadok!

DAF’ın Referandum Üzerine Birinci Bildirisi:

Cajamarca, Tolima: consulta popular y disputa por el territorio

Statement on the Schmidt Case and Proposed Commission of Inquiry

Aodhan Ó Ríordáin: Playing The Big Man in America

Nós anarquistas saudamos o 8 de março: dia internacional de luta e resistência das mulheres!

Özgürlüğümüz Mücadelemizdedir

IWD 2017: Celebrating a new revolution

Solidarité avec Théo et toutes les victimes des violences policières ! Non à la loi « Sécurité Publique » !

Solidaridad y Defensa de las Comunidades Frente al Avance del Paramilitarismo en el Cauca

A Conservative Threat Offers New Opportunities for Working Class Feminism

De las colectivizaciones al 15M: 80 años de lucha por la autogestión en España

False hope, broken promises: Obama’s belligerent legacy

Primer encuentro feminista Solidaridad – Federación Comunista Libertaria

Devrimci Anarşist Tutsak Umut Fırat Süvarioğulları Açlık Grevinin 39 Gününde

The Fall of Aleppo

Italia - Ricostruire opposizione sociale organizzata dal basso. Costruire un progetto collettivo per l’alternativa libertaria.

Recordando a César Roa, luchador de la caña

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]