user preferences

france / belgique / luxembourg / anti-fascisme / article de fond Friday June 11, 2021 20:44 byNathan & Gab
featured image
Clément Méric, tué par les fascistes le 5 juin 2013

Les assassins de Clément se retrouvent une nouvelle fois devant le tribunal, après avoir fait appel de leur première condamnation en 2018. Le lendemain, une manifestation pour le huitième anniversaire de la mort de notre camarade se tiendra le 5 juin à Paris. Une mobilisation qui en appelle d’autres...

A lire aussi :

★ le communiqué UCL sur l'affaire suite au verdict : "Procès des assassins de Clément : l’extrême droite est un poison mortel"

★ l'appel UCL pour la manifestation du 12 juin contre l'extrême-droite et ses idées : "Des luttes sociales contre l’extrême droite et ses idées"

france / belgique / luxembourg / anti-fascisme / appel / pétition Friday June 11, 2021 19:09 byUCL

Les idées racistes, nationalistes et réactionnaires de l’extrême droite se diffusent et se banalisent. Des militaires exhibent dans la presse leurs tentations putschistes, les policiers manifestent pour réprimer en toute impunité avec l’appui de la quasi-totalité de la classe politique. Pour être efficace, nous devons organiser la riposte sur le terrain social.

Ça sent le rance

Le Rassemblement National progresse dans les têtes au point d’être aux portes du pouvoir dans plusieurs régions et la victoire de Marine Le Pen en 2022 est une hypothèse devenue sérieuse. Au quotidien, Macron et son gouvernement multiplient les déclarations et mesures autoritaires, racistes et liberticides : interdictions de manifester, lois sécuritaires, criminalisation des migrant·es, islamophobie, négrophobie, antisémitisme, rromophobie etc.

Le vernis démocratique s’efface toujours plus. Le gouvernement et sa politique anti-sociale offre un boulevard aux forces fascistes. En toute logique on constate une multiplication des agressions de rassemblements et de militant·es du mouvement social par des nervis d’extrême droite. L’attaque de la librairie la Plume Noire de l’UCL Lyon en est un des tristes et nombreux exemples.

Construisons l’unité sur le terrain social


Séduites par le discours faussement anti-système, de plus en plus de personnes sont tentées par le recours au vote fasciste, car elles sont lassées des trahisons et échecs passés. Mais, lors de la lutte contre la réforme des retraites le RN était absent comme dans toutes les luttes pour les droits sociaux.

Avec la période électorale, les parties jouent les surenchères sécuritaires et autoritaires. Les digues de front républicain contre le fascisme ne tiennent plus. Si il est important de se rassembler, l’antifascisme moral sur le terrain des valeurs, ou quand il ne sert que des intérêts électoralistes, a montré toutes ses limites. La seule victoire contre le fascisme se fera sur le terrain social, car, c’est lorsque les salarié·es, les précaires, les victimes de racismes, les femmes et personnes LGBTI, etc. luttent et gagnent que la solidarité de classe avance, les idées réactionnaires régressent.

Avec des actes

Pour cela, nous appelons à renforcer les associations, collectifs et syndicats du mouvement social : construisons notre riposte antifasciste par la base, syndicale, radicale, dans la rue, sur nos lieux de travail, de vie et d’étude pour que cette lutte se poursuive et s’intensifie une fois les échéances électorales passées.

Des plans de licenciements aux expulsions de personnes sans-papiers, en passant par les luttes contre les lois sécuritaires et les actes de violences sexistes et racistes, construisons dans l’unité des réponses concrètes où la solidarité entre opprimé·es ne laisse pas d’espace aux discours de haine et de division. Nous devons également nous organiser pour une auto-défense populaire face aux agressions fascistes.

Ce sont là des jalons indispensables pour reprendre confiance dans le collectif. À partir de ces contre-pouvoirs, popularisons un projet de société alternatif au capitalisme, un projet libertaire, solidaire et égalitaire. Un projet communiste libertaire.

Union communiste libertaire, le 4 juin 2021

Vendredi 4 juin, la cour d’assises d’Evry a condamné en appel les deux anciens skinheads néonazis pour la mort de notre camarade Clément Méric à huit et cinq ans d’emprisonnement. Ces peines moins lourdes qu’en première instance, ont néanmoins confirmé que ce sont bien les nervis fascistes qui sont à l’origine de l’attaque et ont porté les premiers coups.

Ce procès et son verdict opposent un démenti sans nuance à la thèse des soutiens des assassins, parmi lesquels leur ex-mentor, Serge Ayoub, alias Batskin (ancien leader charismatique des skinheads néonazis parisiens), et largement relayées dans les médias d’extrême droite et au-delà : il ne s’agissait pas d’une simple rixe entre deux bandes rivales qui aurait mal tourné. Les assassins ont agit consciemment et par haine politique.

Cette agression est caractéristique de la véritable nature de l’extrême droite et du fond de son projet politique : instaurer par la violence ou par les urnes, un ordre raciste, patriarcal et autoritaire. Nous le voyons tous les jours avec la multiplication d’agressions racistes, antisémites, islamophobes, contre les personnes LGBTI mais aussi contre toutes celles et ceux qui luttent pour un monde plus juste. Clément Méric, militant de Solidaires Etudiant-e-s et de l’Action Antifasciste Paris-Banlieue était un ennemi désigné, comme toutes celles et ceux qui portent un projet politique de solidarité et d’émancipation sociale.

L’extrême droite se nourrit des inégalités sociales de ce système capitaliste pour prospérer. Combattre l’une nécessite de combattre l’autre. Face à l’extrême droite notre réponse doit être ferme, unitaire et sans compromission. Nous nous félicitons déjà du succès de la manifestation parisienne du 5 juin et appelons toutes et tous à amplifier davantage la mobilisation pour les libertés et contre les idées d’extrêmes droite le 12 juin partout sur le territoire et les 3 et 4 juillet à Perpignan lors du congrès du Rassemblement national.

Antifascistes, partout, tout le temps.

image clment_1.jpg 0.01 Mb

france / belgique / luxembourg / anti-fascisme / communiqué de presse Friday May 14, 2021 04:59 byUnion Communiste Libertaire

Dans un contexte global, particulièrement propice aux discours autoritaires, nous avons vu ces derniers jours s’accroître les violences émanant de groupes d’extrême droite à Lyon, Orléans, Clermont-Ferrand, Montpellier, Strasbourg… Ne nous y trompons pas, la politique sécuritaire, répressive et fractionniste du gouvernement, qui préfère de son côté combattre le supposé danger islamo-gauchisme dans les facs ou l’écriture inclusive à l’école, est directement coupable de laisser ces nervis fascistes agir en toute impunité.

Ceux-ci ne s’y trompent pas : deux textes, une lettre ouverte au gouvernement du « syndicat » d’extrême-droite « France Police », et une nouvelle tribune de militaires dans « Valeurs Actuelles » appellent ou agitent la perspective d’une intervention de l’armée, menacent de prendre des initiatives devant l’imminence selon eux de « la guerre civile », guerre civile que les fascistes espèrent non pas empêcher, mais bien provoquer.

Le racisme, le sexisme, l’homophobie, la haine du « gaucho », trouvent un terrain propice pour distiller leur haine que ce soit dans des médias de masse aux heures de grande écoute ou bien dans la rue, aux abords de nos manifestations et lieux occupés.

Dès que nous abandonnons le contrôle de la rue, celle-ci est reprise par les tenants de l’ordre moral qui ont multiplié les rassemblements ce samedi de Paris, à Orléans en passant par Auray : Rassemblement national, Les Patriotes, L’Action française, Riposte laïque, Résistance républicaine, les Volontaires pour la France… Malgré leurs divergences, toutes ces organisations n’ont qu’un seul et véritable projet : nous faire baisser la tête et imposer un projet de société violent, raciste, sexiste et inégalitaire… au profit des capitalistes.

L’actuelle faiblesse de la réponse de notre camp est également à questionner. L’arc unitaire pour la manif nationale contre l’extrême droite à Lyon (repoussée au 29 mai) montre pourtant qu’une riposte radicale et large est possible. Militant·es syndicalistes, anticapitalistes, autonomes, libertaires sont des cibles privilégiées de celles et ceux qui cherchent à diviser le prolétariat.

Face à cette menace grandissante, nous ne pouvons plus longtemps nous permettre d’avancer en ordre dispersé. Toutes les dominations et toutes les tentatives de divisions de notre classe doivent être combattues. Contre l’extrême droite nous devons plus que jamais être uni·es et faire front dans la rue, mais également en proposant un projet de société alternatif au capitalisme, un projet libertaire, solidaire et égalitaire.

Contre l’extrême-droite, qu’elle soit ou non au gouvernement, antifascistes tant qu’il le faudra !

Union communiste libertaire, le 11 mai 2021

france / belgique / luxembourg / divers / communiqué de presse Wednesday May 05, 2021 04:12 bybast

Ce mercredi 21 avril, une vingtaine de généraux à la retraite, certains radiés de l’armée, ont rendu public sur le site du torchon d’extrême droite Valeurs actuelles un appel au « retour de l’honneur » qui n’est rien d’autre que la menace d’un putsch fasciste. Face à cette manœuvre de l’extrême droite, il n’y a pour l’UCL pas de meilleur rempart que de défendre les libertés et mener la lutte des classes.

Ce mercredi 21 avril, une vingtaine de généraux à la retraite, certains radiés de l’armée, ont rendu public sur le site du torchon d’extrême droite Valeurs actuelles un appel au « retour de l’honneur » qui n’est rien d’autre que la menace d’un putsch fasciste.

Macron, le gouvernement et les parlementaires sont interpellés car « l’heure est grave » : les antiracistes « racialistes/indigénistes/décoloniaux » travailleraient à diviser la France et déboulonner des statues ; les « hordes de banlieues » seraient conquises par l’islamisme ; les blacks blocs « encagoulés » contraindraient les pauvres forces de l’ordre à faire usage de la violence…

Ces fantasmes racistes et fascistes contenus dans l’appel des généraux ont aujourd’hui débordé des seuls rangs de l’extrême droite et sont relayés par des ministres du gouvernement actuel.

Lourd de menace, l’appel se conclue par l’évocation d’une guerre civile et « l’intervention [des militaires] d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national », annonçant même des morts par milliers.

Une manœuvre de l’extrême droite

Signé également de haut gradés et de militaires, l’appel est désormais sous forme de pétition sur « Place d’armes, le site engagé de la communauté militaire ».

Il est surtout officiellement soutenu par le Rassemblement national de Marine Le Pen qui, dès le 23 avril, a invité les généraux factieux à la rejoindre. Ce qui ne sera pas compliqué, certains ayant déjà été candidats pour le RN, d’autres grenouillant à proximité ou au sein de groupuscules d’extrême droite.

Rappelons que le 21 avril, date choisie pour publier cet appel, est celle du Putsch d’Alger de 1961 mené par des généraux qui voulaient garder ce qu’ils appelaient « l’Algérie française » il y a soixante ans, c’est à dire un régime colonialiste et raciste.

Rappelons encore que cet appel a été publié après une Une de Valeurs actuelles appelant à « l’insurrection » par la voix de Philippe de Villiers.

Rappelons enfin qu’il y a quelques semaines, Mediapart dévoilait l’existence de réseaux néo-nazis organisés au sein de l’armée.

Notre rempart : défendre les libertés et mener la lutte des classes

Macron, comme son gouvernement ont pris le temps pour réagir à cet appel.

Alors que ses ministres les plus en vue sont prompts à dénoncer un prétendu « islamo-gauchisme », à taper sur l’Unef ou SUD éducation, il a fallu attendre le 25 au soir pour une intervention de la ministre des armées.

Trop occupé à mener pour son compte la politique de l’extrême droite avec ses lois « séparatisme » et « sécurité globale », le macronisme a-t-il seulement conscience qu’il lui déroule le tapis rouge ?

Nous savons que ces généraux peuvent compter sur des supplétifs violents parmi les groupes de l’extrême droite radicale, et qui n’hésitent pas à agir : on l’a vu à Lyon avec l’attaque de la Plume noire comme au Conseil régional d’Occitanie avec une intrusion violente d’un commando de l’Action française.

Pour l’Union communiste libertaire, l’heure est grave, oui. C’est ce qui nous convainc de la nécessité d’agir urgemment en défense des libertés. Il est vital qu’une initiative d’ampleur et unitaire associant l’ensemble des forces progressistes, antifascistes et antiracistes soit prise pour réagir à toutes ces attaques comme à la menace d’extrême droite qui se précise de jour en jour.

Il est tout aussi vital que le mouvement social reprenne la main : les grèves massives et la mise en avant de la lutte des classes ont toujours réduit l’influence de l’extrême droite.

Plutôt que de laisser « la sécurité » et les fantasmes racistes être au cœur du débat public, il est urgent d’y remettre la question du système de santé publique saccagé par les politiques capitalistes, d’y remettre la lutte contre les licenciements, celle pour le droit au logement, pour la défense de l’assurance maladie comme de l’assurance chômage.

De rappeler haut et fort que nous ne paierons pas la crise que nous promettent les capitalistes. La journée du premier mai doit être une étape pour ça.

Union communiste libertaire, le 26 avril 2021

This page has not been translated into 한국어 yet.

This page can be viewed in
English Italiano Català Ελληνικά Deutsch



France / Belgium / Luxemburg

Tue 22 Jun, 03:50

browse text browse image

clment.jpg imageMeurtre de Clément Méric : l’enjeu politique du procès en appel Jun 11 20:44 by Nathan & Gab 0 comments

arton9156c3fbf.png imageDes luttes sociales contre l’extrême droite et ses idées Jun 11 19:09 by UCL 0 comments

manif_clment_1.jpg imageProcès des assassins de Clément : l’extrême droite est un poison mortel Jun 11 19:05 by UCL 0 comments

autoc_ucl_antifa.png imageLe fond de l’air est brun May 14 04:59 by Union Communiste Libertaire 0 comments

genefaf_26e9da.png imageL’appel des généraux ou le fascisme en embuscade May 05 04:12 by bast 0 comments

premier_mai_ucl_1_orlans.png imagePremier Mai : Un coup porté contre l’un·e d’entre nous est un coup porté contre nous tou·t... May 04 06:53 by Union Communiste Libertaire 0 comments

460_0___30_0_0_0_0_0_house_of_mesopotamia_3.jpg imagePiştgirîye Daxuyanîya Çapemenî ji bo Êrîşek Hatîye li ser Xanîyê Mezopotamya Apr 06 03:45 by UCL Lyon 1 comments

460_0___30_0_0_0_0_0_house_of_mesopotamia_2.jpg imageMezopotamya Evi’ne Yapılan Saldırı Sonrası Dayanışma için Ba... Apr 05 19:46 by UCL Lyon 0 comments

460_0___30_0_0_0_0_0_house_of_mesopotamia_1.jpg imagePress release in support to the House of Mesopotamia after the attack Apr 05 19:43 by UCL Lyon 0 comments

460_0___30_0_0_0_0_0_house_of_mesopotamia.jpg imageCommuniqué de soutien après l’attaque de la maison de la Mésopotamie Apr 05 19:41 by UCL Lyon 2 comments

house_of_mesopotamia.jpg imageΕπίθεση στο “Σπίτ ... Apr 04 20:09 by Αλληλέγγυοι 0 comments

visuel_manif_lyon_3_avril.jpg imageManifestation contre les violences d'extrême-droite et pour la fermeture des locaux fascis... Mar 25 19:15 by UCL 0 comments

textGli attacchi fascisti non ci fermeranno! Mar 24 02:10 by Groupe de Lyon - UCL 0 comments

photo_20210323_003333.jpg imageFuera el fascismo de los barrios! NO PASARÁN Mar 23 05:35 by Groupe de Lyon - UCL 0 comments

photo_20210322_191826.jpg imageFascist attacks will not stop us! Mar 23 05:27 by Groupe de Lyon - UCL 0 comments

solidaridadplumenoirefr.jpeg imageLes attaques fascistes ne nous arrêteront pas ! Mar 23 04:28 by Groupe de Lyon - UCL 0 comments

1.jpg imageΕπίθεση φασιστών... Mar 22 21:05 by Groupe de Lyon - UCL 0 comments

photo5951754585905410874.jpg imageLas victorias del futuro florecerán a partir de las luchas del pasado. Viva la Comuna de P... Mar 19 00:56 by Vários organizaciones anarquistas 0 comments

photo_20210318_132700.jpg imageΖήτω η Παρισινή Κ ... Mar 18 18:43 by Διάφορες αναρχικές οργανώσεις 0 comments

paris_communestatementca2.png imageLes victòries del futur floriran de les lluites del passat.Visca la Comuna de París! Mar 18 18:33 by Diverses organitzacions anarquistes 0 comments

paris_communestatementde2.png imageDie Siege der Zukunft werden aus den Kämpfen der Vergangenheit erwachsen! Lang lebe die Pa... Mar 18 17:51 by Verschiedene anarchistische Organisationen 0 comments

paris_communestatementfr2.png imageLes victoires de l'avenir naîtront des luttes du passé. Vive la Commune de Paris ! Mar 18 17:01 by Diverses organisations anarchistes 0 comments

paris_communestatementit2.png imageLe vittorie del futuro fioriranno dalle lotte del passato! Viva la Comune di Parigi! Mar 18 16:49 by Varie organizzazioni anarchiche 0 comments

paris_communestatementeng2.png imageThe victories of the future will flourish from the struggles of the past! Long live the Pa... Mar 18 16:20 by Various anarchist organisations 0 comments

132788658_10207875305196395_1166463243701706442_n.jpg imageDécès d’Alexandre Skirda, historien et militant anarchiste Dec 30 01:31 by Serge 0 comments

disorder_ak_press_2.jpg imageBook Review: DISORDER Nov 15 17:44 by LAMA 0 comments

20782988lpw20782995articleecolecovid19jpg_7360415_660x281.jpg imageRentrée scolaire sous le signe de la mobilisation Nov 12 02:48 by Union Communiste Libertaire 0 comments

textSchéma du maintien de l’ordre : changement de cagoule Nov 09 22:18 by Matt 0 comments

textLoi sur le séparatisme : ne pas fantasmer une 5e colonne Nov 09 22:11 by Théo Rival 0 comments

metroboulotdodo.png imageMétro, boulot, tombeau : le nouveau confinement Nov 01 01:28 by Union Communiste Libertaire 0 comments

more >>
© 2005-2021 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]